Qui est Lucile Costa ?

Lucile Costa, que tout le monde dans le métier surnommait « Minouche », est née et a habité de nombreuses années en Corse, son île natale, où elle est retournée vivre en montagne dans la Castagniccia à la fin de sa carrière. Elle y a passé 15 années heureuses à défricher et à planter son grand jardin avec Brusco son chien adoré et une ribambelle de chats, qui lui rendaient visite à l’heure du repas.

Très appréciée et demandée pour sa gentillesse et son professionnalisme, elle a été l’une des plus grandes scriptes du cinéma français durant une période qu’on a appelée « l’Age d’or » du cinéma français. Dans une filmographie qui compte plus de soixante-dix films entre 1943 et 1981, elle a travaillé avec des acteurs de renom, comme Jean-Paul Belmondo, Jean Marais, Jeanne Moreau, Gérard Philippe, Brigitte Bardot, Claudia Cardinale, Lino Ventura, Henri Fonda, Yul Brynner, Jean Gabin, Alain Delon, Bourvil et Louis de Funès (avec qui elle a lié une grande amitié, dû en partie à leur passion partagée pour la nature et le jardinage).

De grands réalisateurs, comme Jean Cocteau, Henri Verneuil et José Giovanni insistaient pour travailler avec elle. Gérard Oury voulant absolument l’avoir dans son équipe, lui a proposé le poste d’assistante à la réalisation dans La grande vadrouille. Elle a travaillé également comme assistante réalisatrice dans Casse-tête chinois pour le judoka de Maurice Labro et dans Le rapace de José Giovanni. De plus, elle a également réalisé quatre courts métrages (1953) et L’enfant et le lamentin (1962), un conte qu’elle a écrit elle-même et dont le score musical a été composé par Jacques Istria, un compositeur et guitariste corse.

Si vous voulez en savoir plus à son sujet, je vous encourage de lire l'entretien de Stéphan Guérard avec Lucile en 1997.